le yoga prénatal
le yoga prénatal
 

Le yoga prénatal     à Bordeaux

A Bordeaux découvrez ce yoga en petits groupes, dans une salle tranquille du centre ville.

Le yoga prénatal donne les moyens concrets pour vivre la grossesse et l'accouchement en toute conscience, pour accompagner l'enfant et être pleinement actrice dans sa mise au monde. 

 

La méthode enseignée ici est celle de Martine Texier, enseignante de yoga à Grenoble et à l'Ecole de Yoga d'Evian : le Yoga Maternité. 

 

Il n'est pas du tout nécessaire d'avoir déjà pratiqué le yoga pour aborder ces cours.

Etirements, relaxation, respiration...

Le yoga est surtout connu en Occident pour ses postures physiques. Le yoga prénatal classique en garde un certain nombre, adaptées ou "normales", qui conviennent aux changements du corps de la femme enceinte.

Certaines, ainsi que les étirements, se montrent  très utiles pour soulager dos et bassin, pour aider à s'ajuster à ce nouveau corps. 

C'est tout à fait le moment aussi de s'entraîner à la relaxation : apprendre à ne pas se crisper pendant une contraction et à se relâcher profondément après, permettra de ne pas s'épuiser, de gérer son énergie le jour de l'accouchement. La respiration est également un outil précieux, dans ses variations physiques ou subtiles : respiration de la Vague, respiration aux narines, pranique, abdominale, vaginale... 

 

Prise de conscience du bassin, intériorisation

Nous ne sommes pas que des corps physiques, et la richesse du yoga de Martine Texier, pratiqué dans ce cours est d'aborder la femme enceinte dans toutes ses dimensions: 

"Toutes les facettes de l'être humain, physique, énergétique, mentale et spirituelle sont les composantes de la personnalité et jouent chacune leur rôle durant la grossesse et la naissance."

Les exercices d'intériorisation, de visualisation, de ressenti subtil, vont tous dans le sens d'éveiller la conscience interne, la conscience de l'enchaînement utérus-périnée-vagin, et du travail d'ouverture qui devra se faire le jour de la naissance. 

Les pratiques énergétiques ont une grande puissance pour aller dans ce sens ; elles donnent la possibilité aussi de refermer un col qui commence à s'ouvrir trop tôt, ou d'aider les femmes menacées d'accouchement prématuré.

 

Yoga et confiance

Toutes ces pratiques vont amener la future mère à prendre confiance, à avoir la certitude qu'elle saura accoucher. Gérer la peur, la douleur, accepter et lâcher prise découlent naturellement de l'attitude intérieure en yoga. Dans cet esprit, le vécu de la grossesse amène  à développer les qualités nécessaires à l'accouchement, et ensuite à l'accueil de l'enfant : confiance, sérénité, endurance, intuition, sensibilité, communication avec le bébé.

Au fil des séances, une palette d'outils à utiliser le jour de la naissance sont expérimentés, approfondis, assimilés, sans oublier le lâcher-prise du yoga, qui amène à l'attitude juste pour ce jour-là.

On ne peut pas changer la façon dont se passent les choses, mais on peut changer la façon de les vivre. Accepter, accompagner son bébé le mieux possible, quoi qu'il se passe...

 

Un accouchement vécu à trois

Une ou deux fois par mois, une séance "avec les pères" est proposée le temps d'une soirée.

C'est l'occasion de partager en couple quelques éléments de la préparation, respirations, positions, massages, points d'acupressure, pour faire participer plus concrètement le papa, et aussi pour lui permettre de trouver sa place, son rôle, son attitude intérieure pendant tout le travail de l'accouchement.

Eventuellement, ce sera une séance avec votre compagne, bienvenue aussi.

 

Alexis : "La séance "avec les pères" a été très enrichissante car elle m'a appris de nombreux exercices qui permettent de relaxer la future mère.

Cela permet aussi de m'impliquer encore plus dans la grossesse et donc de me sentir plus utile.
J'ai aussi beaucoup aimé les exercices de respiration que j'effectue régulièrement dans la vie de tous les jours.
 
"Simon était ravi de la séance avec les papas, il a trouvé ta transmission très belle et a appris beaucoup de choses qui vont l'aider à être serein le jour J et à bien nous accompagner. 
Il te remercie grandement." 
 
David : "Très intéressant, j'ai appris beaucoup de choses ! et je me sens plus prêt, rassuré aussi".

Dès le cinquième mois, le yoga est d'un grand secours pour les petites douleurs et les inconforts de la grossesse. Au-delà du plan physique, il aide aussi à mieux vivre la transformation du corps de la femme qui va devenir mère.

Apprendre à se relaxer rapidement, à gérer ses émotions, lâcher ses peurs, tout cela peut s'apprendre.

Même si vous êtes plus avancée dans la grossesse, il est toujours temps de venir découvrir le yoga prénatal : chaque séance aborde les outils qui vont vous aider le jour de la naissance, et même s'il faut un peu de temps pour les intégrer, votre façon d'aborder l'accouchement peut en être transformée.

 

Le nombre de participantes étant variable par définition, il faut m'appeler avant de venir la première fois.

La régularité hebdomadaire est nécessaire, prévoyez le quand vous prenez vos rendez-vous médicaux.

Si vous êtes en début de grossesse, et que les horaires annoncés ici ne vous conviennent pas, appelez-moi, nous verrons ensemble ce qui est possible.

Venez avec un pantalon souple ou un legging. Pas besoin de tapis ou de coussins, ils sont sur place.

Il est préférable de ne pas trop manger avant de venir au cours.

 

Brigitte Lavorel est enesignante en yoga de l'Energie à Bordeaux.

Depuis dix ans, elle accompagne les femmes enceintes souhaitant une naissance plus consciente, avec les outils du yoga. 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Brigitte Lavorel