Témoignages

Les derniers textos/mails reçus...

 

Mahault est née à 5,1kg sans péridurale à peine 2h après mon arrivée à la maternité. Ces 2h auront été d'une intensité incroyable et m'auront dotée d'une bonne dose de confiance en moi pour la suite.

Cela a été possible grâce à une équipe médicale au top et surtout à la préparation dont vous m'avez fait bénéficier et sans laquelle cette naissance n'aurait pas été aussi simple. Un grand merci à vous.

Dorothée

 

Grâce à toi, j’ai vécu ce second accouchement avec beaucoup plus de sérénité que le premier et j’ai su cette fois-ci être à l’écoute de mon corps et de mon bébé. J’ai su respirer pour accompagner les douleurs et j’ai pris plaisir à plonger à l’intérieur de mon corps pour ressentir mon bébé descendre et imaginer son parcours, c’était une expérience merveilleuse !

Laurie

 

Brigitte ! Grace à vous pour une grosse part, Lucie est arrivée dimanche dans une ambiance active et sereine en même temps. Je vous remercie pour tout ce que vous faites. Continuez car nous avons besoin de votre savoir pour reprendre en main ce moment exceptionnel de nos vies de femmes !

C-A

 

Bonjour ! je ne suis pas venue hier à votre cours puisqu'à midi j'accouchais de mon petit Titouan! Après un travail en douceur de 9h, j'ai souhaité essayer d'avancer au maximum vers un accouchement naturel. Accompagnée et soutenue par une équipe formidable et un papa coach, on a réussi à vivre ça jusqu'àl'arrivée de Titouan, et j'ai pu, comme je le désirais, l'aider au mieux à venir au monde. Un moment très douloureux et très fort que je ne regrette pas ! On m'a dit que je devais m'être bien préparée, et c'est aussi grâce à vous que je me suis sentie prête à le vivre ! Alors merci bien et peut être à un de ces 4 !

Marion

 

J'ai eu 5 jours de contractions non stop avant de pouvoir aller à la clinique. Ce fut assez long mais les connaissances que tu m'as apportées m'ont permis de vivre ça sereinement en accompagnant ma puce. La respiration de la vague, la prise de conscience de ce qui se passait dans mon corps,  les récits des autres accouchements... chacun de tes enseignements m'a été précieux, pour vivre au mieux ce merveilleux moment. 

Marina

 

L'accouchement s'est très bien passé et rapidement. Les exercices réalisés avec vous pendant les cours m'ont beaucoup aidée et je suis persuadée qu'ils ont contribué au si bon déroulement de sa naissance. Le papa a été super, un vrai rocher, et ce fut un travail d'équipe à trois. Je vous remercie pour tout ce que vous m'avez apporté pendant ces quelques mois. 

Lucie

 

En fait tout s'est merveilleusement passé, et assez vite. Le yoga m'a BEAUCOUP aidée et grâce à toi, j'ai encore mieux vécu ce deuxième accouchement...

Laetitia

 

Je suis restée plusieurs jours béate et stupéfaite de mon accouchement, qui s'est déroulé idéalement. Je n'aurais jamais pu imaginer meilleur scénario. Je te remercie de l'accompagnement et de la préparation que tu nous as offerts, car sans cela je n'aurais pas du tout pu envisager et vivre la naissance de Colette de cette manière.  

Suzanne

 

Merci Brigitte ! le yoga prénatal a plus que contribué à ce que je me sente aussi prête ... Ce n'était vraiment pas gagné lorsque je suis arrivée à Bordeaux enceinte et n'osais même pas penser à l'accouchement, évitant même de prononcer le mot !  La pratique du yoga prénatal m'a progressivement apporté une force et surtout une sérénité profonde...

Marjorie

 

J'ai beaucoup apprécié la préparation que tu proposes, et pour moi, le plus émouvant dans ces séances c'était d'entendre des récits de naissance positifs, qui transmettent de la confiance. J'en avais grandement besoin, pour contrebalancer des paroles très négatives répétées par ma mère.

Je pense que c'est une préparation qui m'a permis de rester dans une forme de cohérence, et de ne pas me laisser perturber par le dispositif médical, par les interlocuteurs très différents et parfois contradictoires...

Catherine

naissance d'Estelle.pdf
Document Adobe Acrobat [35.4 KB]
naissance de Colette.pdf
Document Adobe Acrobat [42.2 KB]

Gabrielle

 

Je garde un très bon souvenir de mon accouchement grâce à la préparation Yoga, qui m'a beaucoup apporté en sérénité, en calme dans l'appréhension de l'accouchement, et surtout en gestion de la douleur. J'ai pu tenir sans péridurale jusqu'à 7 cm de dilatation grace à la relaxation et à la respiration. Ensuite j'ai eu très peur du moment où Gaspard allait sortir, je n'ai plus réussi à me concentrer entre et pendant les contractions et c'est là que j'ai finalement demandé la péridurale.

Même si je n'ai pas tenu jusqu'au bout, j'ai l'impression d'avoir partagé quelque chose qui appartient à toutes les femmes et qui les unit malgré la distance et la culture qui les séparent. C'est un peu difficile à décrire, mais c'est comme si je faisais partie de quelque chose d'universel à côté duquel je serais passée si je n'avais pas essayé d'accoucher naturellement. 

J’espère avoir le chance d'essayer de nouveau, et d'y parvenir cette fois, même si je ne regrette pas ce choix de dernière minute, je crois que sur le moment je ne pouvais pas faire autrement.

 

Fanny L.

 

Ma petite fille a aujourd'hui 2 ans et je me réjouis de pouvoir lui dire plus tard que sa naissance s'est merveilleusement bien passée.

Ma préparation en yoga prénatal avec Brigitte m'a offert la possibilité de vivre une naissance dans la confiance, la concentration. Notre fille est née sans péridurale 2 heures seulement après notre arrivée à la maternité.

Merci infiniment pour l'écoute attentive et les conseils si bénéfiques !

 

Hélène

 

(...) Donc toute la maternité a entendu parler de toi car je n'aurais jamais réussi cela sans les cours de yoga et je ne pense vraiment pas être wonderwoman. J'espère avoir mon deuxième à Bordeaux, en pouvant bénéficier d'une telle préparation dès le début de la grossesse pour être complètement prête et aider encore mieux mon bébé. 

 

Daniela

 

Avant de commencer le cours de yoga prénatal, j'avais très peur de l'accouchement d'autant plus que pour la première fois j'avais eu une césarienne et une grossesse pas très facile. Pour la deuxième, tout était bien et le Docteur m'a donné le choix d'avoir une deuxième césarienne ou d'essayer d'accoucher par voix basse. Avec les cours de yoga j'ai retrouvé l'envie d'accoucher naturellement, je me suis sentie prête et petit à petit la peur a disparu.
J'ai pu vivre pleinement mon accouchement en acceptant la douleur des contractions plutôt que de la combattre...ce jour-là ça a été le plus beau jour de ma vie, et depuis j'ai pris confiance en moi.
Je conseille à toutes les femmes ayant le choix, de vivre au moins une fois dans leur vie l’expérience d'un accouchement par voix basse, et le yoga c'est une excellente préparation à ça !

 

Yasmine

 

J'avais déjà choisi le yoga prénatal pour me préparer à mon premier accouchement, mais c'est surtout lors de la naissance de mon deuxième garçon que j'ai réellement mis en pratique ce que Brigitte m'avait transmis lors des séances de préparation. Comme quoi, accoucher, ça s'apprend. Je veux dire par là, ce qu'il m'a fallu «  apprendre  », et cela a été pour moi l'enseignement le plus important du yoga prénatal, c'est que, pendant toute la tempête de l'accouchement, il faut accepter de se laisser faire, de laisser faire son corps, et le bébé. Eux seuls comptent.

 

Pour faire d'avantage dans le détail, je crois que, déjà, le yoga m'a aidée à mieux traverser la douleur. Pendant le travail, je pensais à ce que Brigitte disait de ces fameuses contractions. Elles étaient comme des alliées, qui me rapprochaient petit à petit de mon bébé, et la douleur qui les accompagnait n'était donc pas inutile. Grâce aux techniques de respiration apprises pendant les séances de yoga, je gérais mieux la douleur. Et, entre les contractions, comme j'avais appris à me relaxer rapidement, je récupérais mieux. Pendant le travail, j'ai aussi pensé... à mon bébé. Cela semble évident, mais, le jour J, on est tellement centrée sur sa propre douleur qu'on en oublie facilement le principal intéressé... « Accompagnez-le  », nous rappelait Brigitte, «  rassurez-le  ». Ce simple fait a complètement changé ma vision des choses. Ce n'était plus «  mon  » accouchement. Mon enfant était en train de naître, il était en train de vivre une première et difficile épreuve, et je l'aidais à cela. Et cela aussi m'a aidée à mieux gérer la douleur, car il ne s'agissait plus que de moi.

 

La relecture de ces lignes me donne l'impression d'un entraînement sportif, à la fois physique et mental. Mais préparer un accouchement tient bien de cela, et mettre son enfant au monde est tout de même une épreuve, un petit morceau de vie extraordinaire. Je crois que le yoga prénatal m'a permis de vivre la naissance de mon fils en restant pleinement consciente à ce qui se passait en moi, tout en m'aidant à «  lâcher prise  » au moment où il a fallu que je le laisse passer... Il est né dans la simplicité et le calme.

 

Maria

 

Le yoga prénatal m'a aidée à mieux prendre conscience de mon corps, à l'écouter, comprendre ce qui se passe, et à prendre confiance en moi. Le cours était une façon de me relaxer, de faire face aux petits"mal-être" physiques et autres, de ce moment magique et délicat qu'est la grossesse ! Et quelle émotion de sentir Chiara répondre à ma sollicitation pendant les cours.

Mon grand désir était d'accoucher "à l'ancienne", arriver à accepter la douleur, ne plus la combattre mais l'accompagner pour pouvoir enfin embrasser ma petite !

Le jour J j'ai réussi, nous avons réussi tous les trois à rester ensemble et à vivre pleinement notre accouchement. Je trouve que la séance de yoga avec le papa aussi l'aide à trouver un peu mieux sa place (dans un moment où il peut être déstabilisé par la douleur).

 

Elodie

 

La pratique du yoga durant ma grossesse a été vraiment bienfaitrice. 
Etant d'un naturel stressé et hyperactif, ce temps pour moi était un vrai moment de libération. Une sensation inhabituelle dans ma vie quotidienne. Un moment de libération, pour mon corps que je partageais avec mon enfant (un moment de bien être et de détente ; un temps de reconnection avec le bébé) et pour mon esprit (une manière de lâcher prise et de positiver). 
Par la suite, après la naissance de mon fils, cette petite expérience de yoga, et bien sûr la maternité, ont changé mon regard sur ma façon de vivre. Aujourd'hui, je souhaite pratiquer le yoga avec plus d'investissement car je sens que cela me fait beaucoup de bien. Pour mon second enfant, je souhaiterais intégrer un cours de yoga prénatal dès le début de ma grossesse, pour approfondir ce que j'ai vécu la première fois et le vivre avec plus de sérénité et de "maîtrise", sans aucune assistance médicale...

Par rapport à l'accouchement, le yoga prénatal m'a été d'un heureux secours. 
D'une part, d'un point de vue mental, une plus grande confiance en moi. Grâce à Brigitte et aux autres femmes enceintes du cours, j'ai réussi à chasser de mon esprit quelques appréhensions et je me suis sentie plus confiante et détendue pour aborder la naissance de mon fils. Je me suis effectivement rendue compte du poids "social" de notre façon d'envisager la douleur de l'enfantement. D'une certaine façon, l'acceptation de la douleur est un moyen de la rendre moins agissante et plus supportable. De plus, Brigitte m'a réellement fait prendre conscience de mon libre-arbitre quant à la manière dont je souhaitais accoucher. Je me suis sentie plus à l'écoute de mes sensations et en mesure d'affirmer au personnel médical ce que je voulais ou non (ce que je n'aurais sûrement pas osé avant).
D'autre part, d'un point de vue physiologique, j'ai redécouvert mon corps... J'ai "compris" l'importance du périnée (partie de mon anatomie dont je n'avais même pas conscience). En outre, les techniques de respiration et de visualisation m'ont été vraiment très utiles durant mon accouchement.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Brigitte Lavorel